Transfer tendineux de la cheville

traitement osteosynthese fracture pied chirurgien orthopediste specialiste institut cheville pied jouvenet paris

Si un tendon endommagé perturbe la mobilité de la cheville, le transfert tendineux peut être envisagé par le chirurgien orthopédique. Voici quelques explications détaillées sur le déroulement de cette procédure et sur la convalescence qui s’ensuit.

Dans quels cas avoir recours au transfert tendineux ?

Les tendons sont une structure essentielle au bon fonctionnement de la cheville. Ils permettent, entre autres, de relier les muscles de la jambe aux os du pied. Ils sont également indispensables pour la stabilité de la cheville.

La cheville compte plusieurs tendons principaux : le tendon d’Achille, le tendon tibial postérieur, le tendon tibial antérieur et les tendons fibulaires. Chacun de ces tendons a un rôle crucial à jouer lors des différents mouvements de la cheville.

Un tendon ayant une lésion, une déchirure ou présentant une inflammation peut provoquer des douleurs très intenses pour le patient. Par ailleurs, le tendon endommagé peut entraîner des conséquences handicapantes sur la mobilité.

Dans cette situation, le spécialiste orthopédique privilégie généralement une approche médicale conservatrice en première intention. Ce traitement conservateur comprend la prise médicamenteuse d’antalgiques et d’anti-inflammatoires, ainsi que la mise en place de mesures orthopédiques.

Le traitement médical n’est pas toujours suffisant. Parfois, aucune amélioration n’est constatée, voire des complications apparaissent. Dans ce cas-là, le traitement chirurgical de transfert tendineux est envisagé. Il est important de noter que le transfert tendineux peut aussi être adopté en cas de présence d’une pathologie neurologique ou d’une lésion nerveuse majeure compromettant la mobilité de la cheville.

Transfert tendineux : définition

Objectifs

L’objectif principal du transfert tendineux de la cheville est de rétablir la fonctionnalité d’un tendon endommagé de la cheville. Pour ce faire, le chirurgien identifie et mobilise un tendon voisin de fonction similaire, puis effectue le transfert. Ce procédé renforce le tendon endommagé, ce qui permet d’améliorer la force et la mobilité de la cheville en globalité.

 

Transfert tendineux en pratique

Sous le terme « transfert tendineux de la cheville » se trouve en fait plusieurs techniques chirurgicales différentes. La durée de l’opération va donc varier en fonction de la technique chirurgicale adoptée. Il en est de même pour l’anesthésie administrée. Le type d’anesthésie dépendra du profil du patient et de l’acte chirurgical. Concernant la durée d’hospitalisation, les cas les plus simples pourront éventuellement rentrer chez eux le jour même. Les cas les plus compliqués auront, quant à eux, besoin d’une hospitalisation de plusieurs jours.

 

Déroulement de la chirurgie de transfert tendineux

En fonction des tendons ciblés, que ce soit le tendon de prélèvement ou le tendon de réception, en fonction aussi de l’état de santé du patient, de l’implication ou non de lésions nerveuses, etc., l’acte chirurgical ne sera pas le même. De manière générale, durant l’intervention, un tendon est détaché de son point d’insertion original, puis est rattaché à l’endroit où le tendon est défectueux.

Il peut aussi y avoir besoin de changer la direction initiale du tendon, dans ce cas-là une poulie de réflexion va être nécessaire pour donner au tendon la direction souhaitée. À savoir que le chirurgien veille à maintenir la fonction des muscles impactés. Il veille aussi à sélectionner, autant que possible, un tendon voisin ayant une tension et une longueur adéquates.

Suites post-opératoires du transfert tendineux

Consignes post-opératoires

À la suite de l’intervention, un traitement médicamenteux est prescrit par le chirurgien, comprenant des antalgiques et des anticoagulants. Une période d’immobilisation plâtrée d’une durée de 6 semaines est prévue.

Au bout de 4 semaines environ, la prise d’appui partielle est autorisée sur le pied opéré. La prise d’appui totale se fait de manière progressive, selon les recommandations du chirurgien. Des contrôles post-opératoires sont également programmés avec le chirurgien, ainsi que des séances de rééducation avec un kinésithérapeute.

 

Rééducation post-opératoire

La rééducation kinésithérapique est très importante après une chirurgie de transfert du tendon. Le patient peut commencer cette phrase avec l’aval du chirurgien lors d’une consultation post-opératoire.

Cette phase de rééducation va consister, entre autres, en l’amélioration de la fonction musculaire et articulaire, ainsi qu’au perfectionnement des mouvements de la vie quotidienne.

 

Reprise des activités

La reprise du travail va varier grandement en fonction des patients. L’acte chirurgical sélectionné, l’association d’autres gestes médicaux, le type d’activité professionnelle, etc., tous ces facteurs vont influencer la durée du temps d’arrêt professionnel prescrit.

Concernant la reprise du sport, il est difficile de dire en avance à partir de quand le patient pourra reprendre tel ou tel sport. La reprise se fera avec l’accord du chirurgien et du kinésithérapeute, de manière progressive. Un sport exigeant pour la cheville demandera très certainement une pause de plusieurs mois après l’opération. Pour ce qui est de la reprise de la conduite, cela dépendra de la bonne récupération du patient.

Risques et complications du transfert tendineux

À la suite d’une chirurgie de transfert tendineux, les possibilités de développer une complication sont faibles. Néanmoins, bien que peu fréquents, certains risques existent. On peut citer, par exemple, le risque de développer un hématome important, une hémorragie, une insensibilité locale qui s’installe sur la durée ou bien encore une infection.

Veiller à ne pas fumer durant la convalescence, adopter une bonne hygiène de vie et bien respecter les consignes post-opératoires contribuent à diminuer substantiellement la possibilité de développer une complication.

Chirurgie du transfert tendineux : résultats

L’intervention chirurgicale de transfert tendineux entraîne, dans la majorité des cas, de très bons résultats. Le tendon lésé parvient à récupérer une fonction normale. La fonction du tendon prélevé est, quant à elle, peu altérée et n’entrave pas la fonction globale du pied.

Bien que les résultats soient majoritairement positifs, il arrive que la chirurgie de transfert du tendon ne génère pas les résultats escomptés. Cela concerne particulièrement les cas les plus complexes, impliquant un trouble neurologique par exemple.

La chirurgie du transfert tendineux de la cheville est une opération chirurgicale complexe. Il est essentiel qu’elle soit réalisée par un chirurgien hautement qualifié et expérimenté, afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Posez une question publique à un spécialiste

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *